Assurance Malus

Assurance malus : Des solutions d’assurance auto, moto, santé, habitation en ligne.
Icône RSS Icône Accueil
  • Comment calculer le bonus/malus automobile ?

    Posté le 27/12/2008 - 11:42 Marc Pas de commentaires

    bonus-malus-assurancejpgLe coefficient de réduction majoration (CRM) est calculé par le Code des Assurances. Il permet à votre assureur de réévaluer chaque année votre contrat d’assurance à la hausse ou à la baisse, suivant la qualité de votre conduite. De plus, l’indice de bonus ou malus, vous aidera à renégocier à la baisse un nouveau contrat d’assurance.

    Le bonus se calcule suivant un coefficient fixe. Un conducteur débutant aura un coefficient de 1, soit un indice nul. Après chaque année de conduite sans accidents, cet indice sera multiplié par 0,95.

    1,00 x 0,95 = 0,95 (pour la première année)
    0,95 x 0,95 = 0,90 (pour la deuxième année)
    0,90 x 0,95 = 0,85 (pour la troisième année)
    0,85 x 0,95 = 0,80 (pour la quatrième année)
    0,80 x 0,95 = 0,76 (pour la cinquième année)
    0,76 x 0,95 = 0,72 (pour la sixième année)
    0,72 x 0,95 = 0,68 (pour la septième année)
    0,68 x 0,95 = 0,64 (pour la huitième année)
    0,64 x 0,95 = 0,60 (pour la neuvième année)
    0,60 x 0,95 = 0,57 (pour la dixième année)
    0,57 x 0,95 = 0,54 (pour la onzième année)
    0,54 x 0,95 = 0,51 (pour la douzième année)
    0,51 x 0,95 = 0,50 (pour la treizième année)

    Jusqu’à un maximum de 0,50 après treize années de conduite sans accident.

    Le malus se calcule suivant votre responsabilité durant un accident. Trois cas de figures se présentent alors : votre responsabilité est nulle (coefficient nul), la responsabilité est partagée entre les conducteurs (coefficient 1,125), votre responsabilité est totale (coefficient 1,25).

    Dans le cas d’une responsabilité totale d’un conducteur ayant trois années de bonus derrière lui, le malus se calculera ainsi :

    0,95 x 1,25 = 1,18

    Ne sont considérés par l’indice de malus uniquement les évènements survenus pendant la conduite. Le vol de votre véhicule ou sa détérioration par un tiers ne sera donc pas pris en compte.

    Publicité

  • Non à la sinistrose !

    Posté le 25/12/2008 - 23:14 Pierre Pas de commentaires

    sinistreTous le monde à droit à ses petites erreurs. Même le plus prudent des conducteurs a été ou sera un jour confronté a un sinistre et a ses conséquences… Bien sur, le plus important concerne les conséquences au niveaux de la santé. Mais heureusement, dans le plupart des cas, il ne s’agit que de tolle froissée, que votre garagiste se fera un plaisir de vous réparer.

    Votre sinistre deviendra-t-il alors un vieux souvenir ? Non, car votre assureur saura certainement vous rappeler dès votre prochaine échéance que vous avez commis un petit impair au cours de l’année et qu’il va maintenant falloir payer… pendant longtemps !

    Mais ne dressons pas un tableau noir dès maintenant. Tous les assureurs ne pratiquent pas de le même manière avec les conducteurs sinistrés, certains sont beaucoup plus tolérants et surtout tous ne facturent pas au même prix les conséquences des aléas de la vie.

    Il ne vous reste plus qu’à connaitre les bonnes adresses et les bonne attitudes à adopter et vous verrez que votre situation n’est sans doute pas si désespérée !

    Alors bonne lecture, et surtout soyez prudent sur la route, c’est encore la meilleure manière de s’assurer au meilleur prix !

    Publicité